Le lièvre et la tortue veulent maigrir

Rien ne sert de courir, il faut partir à point :

Le lièvre et la tortue en sont un témoignage.

Gageons, dit celle-ci, que vous n’atteindrez point

Sitôt que moi ce but. Sitôt ! êtes-vous sage ?

Repartit l’animal enjoué :

Ma commère, il faut vous purger

Avec quatre grains d’ellébore.

Sage ou non, je parie encore.

Ainsi fut fait; et de tous deux

On mit près du but les enjeux.

Savoir quoi, ce n’est pas l’affaire,

Ni de quel juge l’on convint.

***

Notre lièvre n’avait que quatre kilos à perdre;

J’entends de ceux qu’il prit lorsque, depuis la Saint-Martin,

Il mange devant la télé, mâchant rapidement,

et après le repas grignotant.

Ayant, dis-je, si peu à éliminer

il décida de se dépêcher

Grâce à un régime protéiné, il laissa la tortue

Aller à son train de sénateur.

***

Elle mâche, elle s’évertue

Perd ses nombreux kilos avec lenteur.

Lui cependant méprise une telle victoire

Tient la gageure à peu de gloire,

Croit qu’il y va de son honneur

De perdre vite. Il réduit, il allège

Puis tous ses efforts il arrête

Lorsqu’à la tentation il cède. À la fin, quand il vit

Que l’autre touchait presque au bout de la carrière,

Il s’affama, il se retint; mais les efforts qu’il fit

Furent vains : la tortue arriva la première.

Eh bien ! lui cria-t-elle, avais-je pas raison ?

De quoi vous sert votre vitesse ?

Moi l’emporter ! Et que serait-ce

Si vous mangiez du saucisson ?

***

Voici donc la célèbre fable de La Fontaine, légèrement retravaillée ! Rien ne sert de courir, il faut partir à point, une morale qui reste vrai dans le marathon qu’est la perte de poids. Prendre le temps de comprendre comment fonctionne son corps et assurer chacun de ses kilos perdus, voilà le meilleur moyen d’y arriver. Même si ça signifie parfois devoir se reprendre, parce que (et c’est bien naturel) nous voulons aller plus vite et voir des résultats tout de suite.

Tortue dans l'eau au coucher de soleil
La tortue prend le temps de découvrir le monde

Je vous souhaite, au moins pour aujourd’hui, de vivre telle une tortue, de prendre votre temps pour manger, sourire, regarder autour de vous, rire, boire, dormir. (mais attention aux pensées qui ont plutôt tendance à vouloir être des lièvres !)

Ajoutez votre grain de sel !