Le petit lion ou la stratégie du poil hérissé

Il était une fois un petit lion qui, en se promenant le museau à l’air, s’était éloigné de son clan pour découvrir le monde. Il n’alla pas très loin, à quelques centaines de mètres où se trouvait un peu d’eau. Sa mère avait un oeil sur lui, mais il ne le savait pas. Absorbé par la conquête de ce nouveau territoire, il fit quelques pas dans la jungle.

Relevant la tête, il réalisa et ressentit qu’il était seul, abandonné, impuissant à la merci de n’importe quel prédateur. Pas d’autre lions sur l’horizon qu’il scrutait. Son cerveau archaïque en alerte se mit en « surstress » et envoya un message de survie au corps. Aussitôt, le cerveau mit en route la « stratégie du poil hérissé » : le lionceau rugit et fit du volume en gonflant ses poils.

Avez-vous déjà vu deux chats se battre ou jouer à s’agresser? Que font-ils? Ils ont un miaulement rauque et leurs poils se hérissent : ils se font impressionnants. Le lionceau, lui aussi, s’est rendu impressionnant au cas où, notamment, des prédateurs le surprendraient. La stratégie du poil hérissé lui à permis de se faire reconnaître de sa mère et de son clan, de calmer son stress, d’impressionner d’éventuels prédateurs et de se défendre dans un environnement ressenti comme hostile.

Après ce « choc émotionnel », le petit lion entendit rugir. Il reconnu tous les autres grands lions du clan qui, de loin, veillaient sur lui.

Et nous, pauvres humains, dépourvus d’un épaisse fourrure, comment faisons-nous du volume? En nous enrobant de graisse! C’est notre coussinet de protection, notre bouclier et notre étendard afin, entre autres choses, d’être reconnu, de calmer son stress, d’impressionner d’éventuels prédateurs et de se défendre dans un environnement ressenti comme hostile.

L’histoire du petit lion est racontée par certains thérapeutes car, comme toutes les métaphores, elle prend le chemin de l’imaginaire, de la créativité et de l’intuition (cerveau droit) pour faire comprendre simplement et poétiquement un mode de fonctionnement et une logique (cerveau gauche) tout en étant… thérapeutique.

Issue du livre : Votre cerveau vous fait-il grossir? de Christine Sarah Carstensen

Aux éditions le Souffle d’or

le petit lion ou la stratégie du poil hérissé
le petit lion ou la stratégie du poil hérissé

One thought on “Le petit lion ou la stratégie du poil hérissé

  1. Article fort sympathique, une lecture agréable. Ce blog est vraiment pas mal, et les sujets présents plutôt bons dans l’ensemble, bravo ! Virginie Brossard LETUDIANT.FR

Ajoutez votre grain de sel !