J’ai décidé de changer une partie de mes ustensiles de cuisine. Entre les casseroles de mauvaise qualité, les poêles en Téflon déjà abîmées et les ustensiles qui me manquent, je l’avais décidé depuis un petit moment. Mais il était difficile pour moi de passer à l’acte tant mes anciens achats m’avaient déçus ! J’ai donc pris mon courage à deux mains, mon ordinateur à deux mains et j’ai fait des recherches. J’ai passé en revue la plupart des revêtements et matériaux pour essayer de choisir. Puis j’ai décidé de vous en parler car si je me pose ses questions, c’est que je ne suis sûrement pas la seule à être perdue ! C’est partie, donc, pour un petit tour du monde des ustensiles de cuisson.

poeles en fonte

Les poêles en fontes donnent un côté rustique à votre cuisine

 

1-La fonte

La fonte est un alliage de fer et de carbone. Elle a l’avantage de s’adapter à tous les feux, de diffuser uniformément la chaleur et de la restituer progressivement. Elle est parfaite pour mijoter, griller ou saisir et c’est pour ça que vous trouverez surtout des poêles en fonte. Si vous la choisissez brute, c’est à dire sans revêtement, elle pourra durer très longtemps. A condition d’être bien entretenue ! Pour l’utiliser, il suffit de badigeonner la poêle d’huile puis de la chauffer au feu minimum pendant 1 à 3 minutes. Une fois utilisée, laissez-la refroidir à température ambiante puis lavez-la à l’eau avec une brosse à vaisselle. Elle ne passe pas au lave-vaisselle.

Les poêles en fonte, même sans revêtement, sont normalement traitées à l’huile. Si ce n’est pas le cas (ou si vous avez des problèmes de rouille), voici une explication très bien faite sur la méthode à adopter. L’une des meilleures marques est suédoise : Skeppshult. Attention aux petits bras, les poêles peuvent être très lourdes !

Elle a l’avantage de s’adapter à tous les feux, de diffuser uniformément la chaleur et de la restituer progressivement. 

 

2-Le cuivre

Le cuivre seul peut être toxique à partir d’une certaine dose, vous trouverez donc des casseroles en cuivre avec un revêtement. En plus d’être belles, elle permettent une diffusion uniforme de la chaleur. Les plus anciennes étaient recouvertes d’étain, un métal demandant beaucoup d’entretien. C’est ce qu’on appelle l’étamage et il doit être fait régulièrement. De nos jours, elles sont recouvertes d’acier inoxydable. L’entretien est donc assez simple : de l’eau chaude, du liquide vaisselle, une éponge (récurante pour l’intérieur si nécessaire). Si de l’oxydation apparait néanmoins, une pâte composée de farine, de sel et de vinaigre à parts égales devraient en venir à bout. Les casseroles en cuivre en passent pas sur les feux à induction mais il existe des plaques en fonte à poser sur le feu avant d’y mettre la casserole et qui règle le problème. Attention, les prix grimpent très vite !

En plus d’être belles, les casseroles en cuivre permettent une diffusion uniforme de la chaleur. De nos jours, elles sont recouvertes d’acier inoxydable : l’entretien est donc assez simple.

Casserole acier inoxydable

Les casseroles toutes en acier ressemblent à celles des chefs !

3-L’acier inoxydable

L’inox est un alliage de nickel, d’acier et de chrome. La meilleure qualité semble être l’acier 18/10, il contient donc 18% de chrome et 10% de nickel, s’adapte à tous les feux et son fond épais permet l’accumulation, la répartition et la restitution de la chaleur. Si vous cuisinez sur plaque vitrocéramique ou induction, veillez à ce que la casserole soit plus grande que le feu. Parfait pour les cuissons à la vapeur ou à l’étouffée, il peut passer au lave-vaisselle et peut être gratté avec une éponge. Cependant, évitez-lui les séjours prolongés dans l’eau (juste au cas où). Si une tâche est vraiment tenace, vous pouvez utiliser un nettoyant à base d’argile comme de la « pierre d’argent ». Vous pouvez trouver des casseroles en acier inoxydable chez ABE ou chez Mathon. Certaines marques vendent des ustensiles contenant de l’acier recyclé (en général à hauteur de 40%), ce qui n’est pas mal non plus !

La meilleure qualité semble être l’acier 18/10, il contient donc 18% de chrome et 10% de nickel, s’adapte à tous les feux et son fond épais permet l’accumulation, la répartition et la restitution de la chaleur.

 

4-Le métal anti-adhésif

Également appelé Téflon, il contient dans sa colle du PFOA (acide perfluorooctanoïque). Produit toxique dès 250°C, une température atteinte facilement grâce à l’accumulation de chaleur, il migre facilement vers les aliments dès que le revêtement est abîmé. Et malheureusement, il s’abîme très rapidement ! Et pour couronner le tout, ce matériau est très peu recyclable.

Il existe néanmoins des poêles en Téflon certifié sans PFOA. Mais que mettent-ils à la place ? Est-ce que des études poussées ont été faites sur ces nouveaux revêtements ? Personnellement, je trouve qu’elle s’usent beaucoup trop vite et il est hors de question de devoir acheter une poêle tous les 2 ans.

Produit toxique dès 250°C, une température atteinte facilement grâce à l’accumulation de chaleur, il migre facilement vers les aliments dès que le revêtement est abîmé.

poele téflon

Choisissez vos ustensiles en fonction de votre mode de vie

5-La terre cuite

Les ustensiles en terre cuite, sans émail ni vernis, sont en général fabriqués à partir de terre de qualité. La terre cuite retient extrêmement bien la chaleur. À la première utilisation, faites-la tremper plusieurs heures dans l’eau froide, égouttez-la puis faites-la sécher à four chaud. Mais attention aux chocs thermiques ! Veillez à ce que le four ne soit pas trop chaud. Une fois sorti du four, ne le posez jamais sur une surface froide et ne versez pas de liquide froid dedans. Un choc de température pourrait abîmer votre plat. De même, évitez de le faire chauffer à haute température s’il est vide. Pour le nettoyage, de l’eau tiède et un peu d’eau savonneuse feront l’affaire. Evitez de laissez du produit dedans, la surface non traitée de la terre est poreuse et pourrait « boire » du produit vaisselle qu’elle « recrachera » lors de la prochaine cuisson. Faites sécher la terre cuite à l’air libre et rangez-la une fois qu’elle est bien sèche.

Les ustensiles en terre cuite, sans émail ni vernis, sont en général fabriqués à partir de terre de qualité. La terre cuite retient extrêmement bien la chaleur.

 

6-La tôle d’acier

Matériau que je ne connaissais pas ! Les poêles en fer sont apparemment saines et recyclables. Elles ont un feu épais qui s’adapte à tous les feux et transmet très bien la chaleur. Sans revêtement et peu chère, elle est parfaite pour griller ou saisir mais elle a néanmoins besoin d’être culottée. Pour l’entretenir, il faut la laver à la main avec un peu de produit vaisselle. Il faudra veiller à bien la sécher pour éviter l’apparition de rouille qu’il vous faudra enlever par la suite avec une brosse dure. Par contre, elles sont plutôt lourdes !

Vous pouvez trouver des poêles en tôle d’acier chez De Buyer. Vous trouverez également une FAQ très bien faite chez le Belge malin qui les utilise depuis un moment.

Sans revêtement et peu chère, elle est parfaite pour griller ou saisir mais elle a néanmoins besoin d’être culottée

poele céramique

Vérifiez avant d’acheter que vos ustensiles sont compatibles avec les feux que vous utilisez !

7-La vitrocéramique

Encore un matériau que je ne connaissais pas ! Enfin si, mais pour les plaques de cuisson. Pyrex utilise ce matériau, qui conserve très bien la chaleur, pour faire des cocottes. Avant la première utilisation, il est important de la nettoyer délicatement (sans poudre à récurer !). Ensuite, vous préchauffez doucement votre casserole pendant 2 minutes avant de cuire à feu doux. Parfaite pour les plats mijotés ou cuits à l’eau, ces cocottes ne sont pas très lourdes. Malheureusement, elles ne passent pas sur induction.

Pyrex utilise ce matériau, qui conserve très bien la chaleur, pour faire des cocottes.

 

8-Le verre trempé borosilicate

C’est le verre que nous connaissons tous pour les plats allant au four ou de conservation. Pyrex reste le leadeur du marché mais d’autres marques font sans doute aussi bien. Ce matériau, résistant jusqu’à 300°C, passe au lave-vaisselle et au micro-ondes et n’influence pas notre santé tant qu’il n’est pas abîmé. Pour éviter de l’ébrécher, n’utilisez pas de produits abrasifs et faites attention au chocs thermiques : attendez que le plat refroidisse avant de versez de l’eau froide dessus et faites attention à ne pas le poser sur des surfaces froides.

Ce matériau, résistant jusqu’à 300°C, passe au lave-vaisselle et au micro-ondes et n’influence pas notre santé tant qu’il n’est pas abîmé.

 

Je ne parlerai pas de la céramique (avec laquelle j’ai eu une expérience malheureuse) ni du revêtement en pierre (sur lequel je n’ai pas beaucoup d’informations). Personnellement, mon choix se posera sûrement sur des casseroles et poêles en acier inoxydable et des plats en verre ou en terre cuite. J’aurais aimé prendre des poêles en fontes mais après les avoir soulevées en magasin, ce n’est pas du tout pour moi !

Et vous, quels matériaux utilisez-vous ou aimeriez-vous acquérir ?

Catégories : ArticlesTrucs et astuces

Sarah

Nutritionniste sur Bruxelles, Uccle et Ixelles, j'aime partager mes connaissances et vous aider à en savoir toujours plus sur l'alimentation et la nutrition

Ajoutez votre grain de sel !

Articles similaires

Articles

La fraise

Les fraises commencent à apparaître sur les étals dès le mois de mai et restent de saison tout l’été. Elles ne sont pas encore très sucrées, parfois encore un peu blanches mais elles font plaisir Lire la suite…

Articles

Le concombre

Un des légumes les plus appréciés, surtout en été ! Un régal cru, certains le mangent également cuit mais est-il intéressant nutritionnellement ? -De la même famille que le melon, il est tout aussi désaltérant Lire la suite…

Articles

La pastèque

On a tendance à penser que la pastèque n’apporte que de l’eau, mais à tort ! Voici quelques petites choses intéressantes à savoir sur l’un des fruits les plus consommés de l’été : -Aussi riche Lire la suite…